Travail photographique personnel de Marie. H Corolleur sur des fragments de nature

L’approche intime de mon espace et de mes relations, par la photographie, est une recherche de mon humanité qui passe notamment par l’acceptation de ma finitude, d’où dans certains de mes travaux comme ici, les traces de la mort. L’eau, source de vie, ne pourra jamais effacer ces empreintes de la mort, mort que nous portons en nous à chaque instant de nos vies.

Ce diaporama nécessite JavaScript.